Hors réseau ...parce que la liberté est le but suprême

La liberté. C’est le but suprême de la vie, non? La liberté d’aller où vous voulez. L’espace pour établir des liens privilégiés avec d’autres personnes ou avec la nature.

En tant qu’êtres humains, nous sommes liés à la société, qui est très belle, mais qui peut parfois se révéler oppressante. Avez-vous parfois envie d’un peu plus d’indépendance? Voulez-vous être plus responsable de la façon dont vous vivez votre vie ? Alors le hors réseau pourrait être la solution pour vous!

Avertissement: Vivre hors réseau est une expérience des plus merveilleuses, mais cela représente aussi une aventure. Commencez donc par petites étapes ou par un essai de ce mode de vie.

Hors réseau signifie que vous vivez presque totalement indépendant de la société. Vous êtes libre de décider de la manière dont vous souhaitez rester en contact avec la société. Certaines personnes se lancent complètement dans cette démarche, d’autres choisissent d’être hors réseau uniquement pour l’énergie ou la nourriture.

Vous pouvez choisir de vivre hors réseau, vous pouvez tout aussi bien acheter un terrain dans les Pyrénées et ne pas avoir d’autre choix ou peut-être avez-vous une maison de campagne où vous souhaitez vous connecter complètement pendant un certain temps. La raison pour laquelle vous le faites n’est pas importante, le fait que vous le fassiez l’est. Nous vous aiderons dans tous les domaines pour réaliser ce rêve.

Le hors réseau, un retour au Moyen Âge?

Le hors réseau, un retour au Moyen Âge? Pas du tout !

Certaines personnes ont peur que si l’on veut vivre en autarcie, il
soit nécessaire de sacrifier beaucoup de confort. Bien que cela
exige un état d’esprit différent, vous pouvez parfaitement mener
une vie luxueuse, hors réseau.

  •  Internet haut débit: OK.

  • Sauna of hottub: check.
  • .
  •  Chauffage: OK.

  •  Eau chaude: OK.

  • Elektriciteit 24/7: check.
  •  Vie de rêve: OK.

Découvrez la liberté ultime

 La liberté se trouve dans votre tête. Point final. Mais vous vous
sentez quand même plus libre lorsque vous vous asseyez dans votre
hot tub sous un ciel étoilé avec un verre de vin fait maison. Vous
oubliez bientôt les nuits jaunâtres, jamais sombres, causées par
la pollution atmosphérique. Au début, il faut même s’habituer à
ce merveilleux silence, après avoir supporté pendant des années
toutes sortes de bruits de la ville.

 

Avez-vous vraiment l’intention de le
faire? Au début, il est possible que des personnes de votre
entourage vous qualifient de fou. Après tout, c’est confrontant pour
eux que ce soit vous qui avez le courage de se lancer.

 

Certes, c’est parfois un défi de
prendre une direction qui peut être à l’opposé de celle de votre
entourage. Cependant, les vrais amis vous encourageront.

Se lancer dans un projet hors réseau ne se résume pas à l’achat d’un terrain ou, le cas échéant, à la transformation d’une maison et d’un domaine en lieu hors réseaux. Vous examinez votre vie sous toutes ses facettes et nous sommes là, en tant que concepteurs, en tant que coachs, pour élaborer ensemble une stratégie hors réseau qui vous rendra heureux.

La stratégie hors réseau

Choisissez-vous d’abord d’être déconnecté du réseau électrique? Ou est-ce que vous vous mettez tout de suite complètement hors réseau? Voici les éléments à prendre en compte.

Alimentation en électricité: soleil, vent, eau, biogaz. Il est préférable de miser sur plusieurs chevaux et il est important de réfléchir au stockage de l’électricité.

Déchets: nous ne faisons pas seulement appel à la société pour des apports. Elle nous aide également dans le ramassage des déchets et le traitement des eaux grises et des eaux noires. Il y a également différentes stratégies pour résoudre ce problème. Cela va de la vie zéro déchet aux toilettes sèches.

L’eau (potable): sans elle, pas de vie. Grâce à des techniques anciennes et modernes, il est toutefois possible de se procurer de l’eau potable presque partout dans le monde. Selon l’endroit où vous vous trouvez, cela peut être très facile ou au contraire très difficile.

L’alimentation: c’est notre spécialité. Comment obtenir (une grande partie) de votre alimentation, sans pour autant faire trop d’efforts ? Nous examinons vos habitudes alimentaires et déterminons ensemble ce qui est réalisable. De l’élevage d’animaux à la plantation de forêts nourricières en passant par la culture d’un potager.

Cultiver ses propres aliments

Cultiver des aliments peut être très intensif. Pour certains, il s’agit d’une activité intensive. Est-il possible de fournir suffisamment de nourriture en tenant compte de la taille de votre terrain? Voulez-vous avant tout assurer la totalité de votre alimentation ? Il suffira peut-être d’un bon complément venant du jardin.

Cultiver des aliments depuis votre fauteuil: nous sommes de fervents défenseurs des forêts nourricières. Dans une forêt nourricière, nous imitons un écosystème forestier naturel, sauf que presque tout est comestible. Il suffit de planter un arbre une fois pour qu’il vous fournisse de la nourriture pour le restant de votre vie. Notre régime alimentaire actuel se compose principalement de végétaux annuels. Si vous cultivez votre propre potager, vous savez que vous devez tout recommencer au début de la saison. Avec des arbres ou des plantes vivaces, vous disposez d’un approvisionnement en nourriture plus régulier, sans avoir à repartir de zéro à chaque fois.

Le piège du hors réseau

Il peut arriver que par frustration nous ayons envie de couper tous les ponts et de nous isoler complètement, au sens propre comme au sens figuré, du monde extérieur.

Nous ne pouvons toutefois pas nier que nous sommes, en tant qu’êtres humains, des êtres sociaux. Que nous avons besoin des autres pour notre épanouissement et notre bien-être, que vous soyez un extraverti ou un introverti.

La vie en autosuffisance ou autarcie ne signifie pas nécessairement que nous faisons tout nous-mêmes. Ce n’est même pas le but recherché. C’est l’interconnexion qui fait la force d’un projet hors réseau.

Il vaut mieux avoir une multitude d’îles incomplètes connectées les unes aux autres au lieu de plusieurs unités isolées. Ce n’est pas seulement plus sûr, mais cela procure aussi du bien-être.

Cela peut sembler contradictoire, mais lorsque vous optez pour le hors réseau, vous créez en fait votre propre réseau, avec d’autres.

La plupart des clients préfèrent rester dépendants des autres pour certaines choses. Mais cela ne vous empêche pas, ainsi que certains autres clients, d’opter pour une indépendance totale.

Les atouts de Commensalist®​

Experts du sol: nous choisissons les plantes et la combinaison de plantes qui conviennent à votre type de sol

Plantes comestibles: nous travaillons depuis de nombreuses années avec des plantes comestibles pour les humains et les animaux

Conception esthétique: des jardins ornementaux de célébrités aux forêts nourricières en passant par les paradis pour chevaux

Accompagnement 1:1: un bon projet est une prolongation de votre personnalité. Un bon accompagnement est essentiel

Une équipe complète: architectes paysagistes, experts commerciaux, ingénieurs agronomes et thérapeutes pour chevaux.

Ce que disent les autres commensalistes*

* Commensalisme: lorsque deux êtres vivants s’entraident sans être dépendants l’un de l’autre. Un cheval se nourrit d’une plante, en échange il répand les graines de cette plante dans tout le pâturage. Les clients de Commensalist® deviennent automatiquement des commensalistes: une relation constructive se crée entre Commensalist et ses clients. Nous aidons nos clients à créer un paradis sur terre, vous aidez Commensalist® à avoir un impact encore plus positif sur cette planète.

Ilke de Bruges

Une approche originale qui tient compte des souhaits spécifiques. En partant de l’existant, vous avez fait une proposition qui a immédiatement donné un sentiment de “waouh”!

Annelien de Louvain (Leuven)

Nous avons vraiment apprécié cette collaboration et nous vous recommanderions certainement à d’autres personnes. Nous avons vraiment été conquis par l’enthousiasme et les idées “fraîches”. Ainsi que la volonté de s’adapter lorsque cela est demandé. La collaboration s’est déroulée sans problème.

Tim & Nathalie de Ruisbroek

Quelle approche personnelle, pédagogique, professionnelle et chaleureuse de la part de l’équipe Commensalist! Nous avons choisi leur expertise pour transformer notre terrain en une forêt nourricière. Louis et son équipe ont dépassé nos attentes!

Kirsten et Peter de Steenhuffel

L’idée d’avoir plus de fleurs et un paradis pour les insectes et les oiseaux est la raison pour laquelle nous vous avons choisi. Nous recommandons sans hésiter cette approche de la nature.

Sabine de Bruges

Nous cherchions depuis longtemps quelqu’un avec une vision prospective du jardin – de la nature – de la biodiversité pour nous aider à réaménager notre jardin… Après avoir lu un article dans De Standard, j’ai su que Louis était la personne que nous recherchions. Le déclic s’est fait immédiatement lors de la première rencontre. Louis a créé un projet fantastique pour notre jardin, entièrement conforme à sa vision et à la nôtre. Dans les années à venir, nous verrons notre jardin se transformer petit à petit en un jardin qui correspond à notre mode de vie et à notre vision des jardins, de la nature et de la biodiversité. Merci Louis et sincères félicitations! Salutations chaleureuses Sabine

Notre mission

Commensalist® a une triple mission:

Guérir la terre

Notre objectif est de rendre le plus grand nombre possible d’hectares de terres durables, régénératrices et saines.

Inspirer des personnes

Une graine ne peut être plantée dans le sol avant d’avoir germé dans l’esprit des gens, c’est pourquoi notre deuxième mission est d’inspirer autant de personnes que possible.

S’amuser

La durabilité n’est vraiment durable que si toutes les personnes qui participent au projet apprécient également de vivre la période de création et les réunions de conception. C’est pourquoi la troisième mission est la suivante: ” un maximum de joie de vivre “.

Ce sont les trois conditions que nous fixons non seulement pour nos employés, mais aussi pour nos clients. Nous considérons que ces trois éléments sont d’égale importance, l’un ne peut exister sans l’autre.

Louis De Jaeger's persoonlijk paardenverhaal

Louis De Jaeger, oprichter van Commensalist®, is zelf een enorme paardenliefhebber. Ondanks dat hij van zichzelf vindt veel te weinig te paard te rijden grijpt hij de kans zodra die zich voor doet. In zijn jeugd volgde hij paardrijlessen op een manege. Later ging hij mee met een vriendin en haar paard de velden in.

Hij genoot van paardrijtochten in de voorlopers van het Himalaya gebergte nabij Tibet, alsook in Finland en in het zuiden van Frankrijk. Het gebeurt tegenwoordig nog wel eens dat Louis een boer helpt koeien te drijven in een natuurgebied, te paard.

Op deze foto is hij te zien met zijn vrouw op de grens van Texas en New Mexico, in de Verenigde Staten, kort nadat ze in het huwelijksbootje zijn gestapt.

 

Auteur et conférencier

Louis De Jaeger, fondateur de Commensalist®, a écrit un livre sur l’avenir de l’agriculture et de la gestion des terres. L’Europe était autrefois une grande mosaïque de paysages. Aujourd’hui, nous l’avons transformée en monocultures agricoles et pâturages (pour chevaux). La mission de Commensalist® est de restaurer cette mosaïque de paysages.

Concrètement, dans un pâturage pour chevaux, cela signifie que nous travaillons par couches. Nous commençons par le sous-sol en travaillant sur un sol vivant. Par-dessus, nous avons un bon mélange d’herbacés. Plus haut, il y a des herbes médicinales et nourricières, des buissons comestibles. Nous terminons par les petits et grands arbres, qui sont également comestibles pour un cheval.

L’habitat naturel des chevaux est la forêt ouverte ou la steppe. Nous essayons de reproduire cela autant que possible avec la méthode de conception unique Commensalist®.

Subventions et aides financières

Commensalist® vous aide à trouver des subventions et des aides financières là où c’est possible. Des subventions allant jusqu’à 80 % peuvent être obtenues pour la plantation d’arbres. La plantation de haies et la réalisation d’étangs peuvent parfois aussi bénéficier de subventions allant jusqu’à 80 %.

Si vous vivez dans une zone menacée par les loups, vous pouvez demander des subventions pour installer une clôture anti-loup.